• fr
    • en
    • de

Riesling Grand Cru Geisberg 2016

27,20 

Le Grand Cru Geisberg est situé à Ribeauvillé et est exposé au Sud. Son terroir marno-calcaire est marqué par une acidité puissante et se distingue cependant par une grande finesse cristalline.

Catégories : ,

Description

SOL, CULTURE & VENDANGE

Situé entre le Kirchberg et l’Osterberg, le Geisberg complète la trilogie des Grands Crus de Ribeauvillé. Dévalant au Sud vers le village, le vignoble est délimité sur les autres faces par le chemin rural du Staffelweg qui joue le rôle de frontière naturelle entre les trois terroirs. Ils se rejoignent en un point de jonction au sommet du Geisberg.
Situé entre 250 et 320 mètres d’altitude, sa pente abrupte a conduit les vignerons à le cultiver en petites terrasses (Kammerle), soutenues par des murets de pierre de taille ou de pierre sèche.

Le Geisberg partage avec ses voisins la même veine géologique, issue de l’ère secondaire moyenne, essentiellement composée de dépôts marins, qui ont donné naissance aux marnes du Muschelkalk. Les trois terroirs reposent sur la même roche mère, mais leur physionomie est distincte. Dans le Geisberg le relief est plus accidenté et son exposition plein sud. Ses sols, formés d’argile et de calcaire coquillier, renferment des marnes gréseuses ainsi que des sédiments de gypse, au sommet, qui lui donnent sa texture particulière et déterminent sa relation avec la vigne.

La vigne est cultivée selon la tradition alsacienne et respecte le cahier des charges « AOC Alsace Grand Cru ». Les vendanges sont manuelles – le pressurage se fait à l’aide de pressoirs pneumatiques.

VINIFICATION

Fermentation en cuve inox thermorégulées – Elevage sur lies 8 à 10 mois – Mise en bouteille après filtration tangentielle – Stockage en bouteilles dans nos caves à température constante.

CARACTERISTIQUES

Commentaire de Pascal Leonetti, meilleur sommelier de France 2006

La robe est jaune citron clair avec des reflets verts, de bonne intensité. Le disque est brillant, limpide, transparent . Le vin présente de la jeunesse.

Le nez est franc, plaisant, intense. Racé, on perçoit une dominante d’odeurs fruitées, les agrumes, le citron jaune, le zest de yuzu, les épices, le gingembre et les fleurs blanches. L’aération amplifie ces odeurs et laisse apparaître  un soupçon terpénique fumé, minéral sous-jacent. Le nez traduit un excellent état sanitaire et une parfaite maturité des raisins.

L’attaque en bouche est dense, parée d’un parfait soyeux tactile. Le support alcool est équilibré. On évolue sur un milieu à la vivacité franche et perlant. On retrouve les arômes du nez, toujours dominés par les agrumes, le citron confit, le zest de lemon, les épices, le gingembre et les fleurs. La définition minérale fumée souligne avec beaucoup de finesse la complexité des arômes.

La finale présente une bonne longueur, 7-8 caudalies, ainsi qu’une vivacité fine, persistante. La structure charnue présente une définition du terroir millimétrée. Svelte, ciselé, profilé par une superbe qualité d’amers.

Ce vin appelle une cuisine noble . Une cassolette de homard, palourdes et moules au safran, des noix de saint Jacques à la plancha, risotto à l’huile de truffe et wok de légumes du Sud, des vol au vent de la mer sauce aux crustacés ou un fromage au lait de chèvre, type Chabrirou du velay.

CONSERVATION

12 ans. Température de service 12°

ANALYSE 

Acidité tartrique : 8.00 g/l

pH :  3.08

Sucres réducteurs : 4.92 g/l

Titre Alcoolmétrique Volumique : 12.70 %vol.

Acidité Volatile (en g/l H2SO4) : 0.29 g/l

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*