• fr
    • en
    • de

Pinot Noir « Eclipse » 2017 Magnum

43,30 

Le bel équilibre de ce pinot noir synthétise la distinction du fruit et une extraction juste . Exemplaire pour un rouge de la région .
Ne pas hésiter à l’associer à un filet de volaille pochée et risotto aux champignons, un rôti de veau au four ou un pigeon farci au foie gras d’oie .

Catégorie :

Description

Magnum de 150cL

Dégustation :

La robe est rouge rubis  avec des reflets violacés, de belle intensité et profondeur . Le disque est brillant, limpide, transparent .
Le Vin présente une belle jeunesse .

Le nez est franc, plaisant, intense . On perçoit une dominante d’odeurs racées, concentrées, les fruits rouges, le cassis, la cerise, la confiture de framboise . L’aération laisse apparaître la fraise ainsi qu’une fine touche florale complexe de rose .
Le nez présente un niveau de maturité des raisins exemplaire . Il traduit un profil noble du Pinot Noir, assez insolite pour un rouge d’Alsace .

L’attaque en bouche est dense et charnue, le support alcool équilibré . On évolue sur un milieu svelte à la vivacité fraîche, un peu perlant . On retrouve la belle gamme d’arômes du nez, toujours dominée par le cassis, la framboise, la fraise et la cerise . Le tanin mûr présente une fine astringence . La finale est de belle longueur, 7-8 caudalies, elle marque une vivacité fine et une légère astringence .

Le bel équilibre de ce Vin synthétise la distinction du fruit et une extraction juste . Exemplaire pour un rouge de la région .

Ne pas hésiter à l’associer à un filet de volaille pochée et risotto aux champignons, un rôti de veau au four ou un pigeon farci au foie gras d’oie .

Température de service : 16°C .
Potentiel de garde : 9-10 Ans .

Commentaire de Pascal Léonetti, meilleur sommelier de France 2006.

Acidité totale (H2SO4) >> 3.38 g/l
Acidité totale en Tart. >> 5.17 g/l
pH >>  3.64
Sucres réducteurs >> 0.76 g/l
Titre Alcoolmétrique Volumique >> 12,84% vol.
Acidité Volatile (en g/l H2SO4) >> 0,5 g/l

1 réaction à Pinot Noir « Eclipse » 2017 Magnum

  1. Je n’ai qu’une chose à dire sur ce vin que j’ai bu à Monaco pour le slow-food au mois de novembre… Une pure Merveille ce Pinot Noir, cela faisait longtemps que je n’avais bu un Pinot de cette qualité. Bravo

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*