• fr
    • en
    • de

Notre maison

Le domaine Bott

Un vrai sens de l’accueil

La famille Bott est heureuse de vous recevoir, 7 jours sur 7, dans son espace de réception et de dégustation, qui peut accueillir jusqu’à 55 personnes. Vous y découvrirez un caveau innovant et moderne, ainsi qu’un petit salon salon plus intime, propice à la découverte de nos vins et aux échanges entre passionnés.

 

Une famille sensible à l’environnement

Chez Bott Frères, la pratique d’une agriculture raisonnée et le respect de la biodiversité font partie, depuis toujours, des valeurs familiales. En effet, seul un terroir aimé et respecté peut produire des vins d’exception.

Portraits de famille…

BOTT, une passion qui se transmet de père en fils

Pierre Laurent BOTT

À 88 ans, il vient toujours au caveau 2 fois par jour et c’est toujours avec plaisir qu’il prend des nouvelles des clients

Laurent Edouard BOTT

C’est avec grande attention qu’il vinifie les vins avec Paul et lui transmet ses conseils et tout son savoir.

Nicole BOTT

Dynamique, audacieuse et déterminée, elle sillonne la planète pour dynamiser les ventes.

Paul Pierre Gustave BOTT

Il apporte un regard neuf, issu de son expérience internationale. D’une grand exigence, il a pour devise : « La qualité du vignoble, des raisins et du vin ».

Notre héritage

1835 - Naissance du domaine Bott
1835 > 1848 – Une période difficile

Aléas climatiques

Les aléas climatiques ne permettent pas de produire régulièrement des vins de qualité en Alsace, à l’exception des viticulteurs de Ribeauvillé, qui s’en sortent grâce à la très bonne réputation des vins du cru.

Frédéric Laurent BOTT

Frédéric Laurent BOTT (1831-1888) suit les traces de son père Philippe Louis.
Les ventes de vin s’accroissent mais l’épidémie de Phylloxera le contraint à développer davantage le côté brasserie.
1880 – La renaissance

Frédéric Laurent BOTT

À partir de 1880, Frédéric Laurent BOTT replante des pieds de vigne grâce aux porte-greffes américains : la vente de vin reprend son cours.
Les ventes se font principalement au niveau local, en Allemagne (l’Alsace est allemande à partir de 1871) et en Suisse, où les vins de Ribeauvillé-Riquewihr sont considérés comme les meilleurs vins de la province.

Bott Frères

Paul David Gaston BOTT (1863-1932) et son frère Adolphe Frédérique Laurent BOTT (1860-1918) reprennent le domaine et abandonnent l’activité de brasserie pour se consacrer entièrement à la viticulture.
Cette union marque la naissance de la marque « Bott Frères ».
1893 – En route vers le succès
1898 – Consécration et croissance
Début 20ème siècle – Lancement des premiers Crémants

Le début du XXème siècle est marqué par les intempéries mêlées à l’oïdium (un champignon qui s’attaque notamment aux arbres fruitiers).

Les frères Bott décident alors de distiller leurs propres marcs et d’autres fruits, afin de pérenniser l’entreprise.
Ces aléas altèrent la renommée des vins de Ribeauvillé et Riquewihr : pour y remédier, le domaine BOTT et d’autres maisons développent le crémant.
Première Guerre Mondiale – Les débuts de l’export

Frédéric Paul BOTT (1898-1992) et son frère Georges Gaston BOTT (1897-1952) travaillent tous deux sur l’exploitation familiale.

Pendant la Première Guerre Mondiale, comme la plupart des habitants et des entreprises de Ribeauvillé, les Frères Bott cantonnent des soldats.
La maison principale était occupée par des troupes de soldats de 1914 à 1918.

En 1918, l’Alsace redevient française et les tendances ont changé.
Les clients ne viennent plus directement chercher leur vin au domaine, il faut développer d’autres techniques de commercialisation.
On commence à démarcher les clients et à trouver d’autres pays importateurs.

Les deux frères lancent le commerce à l’export par voie fluviale, majoritairement dans les pays nordiques, à partir du port d’Illhaeusern.

Deuxième Guerre Mondiale – Libération et développement

Témoignage de Pierre Bott (1928) :

« Nous avons été la première cave visitée par les Américains, comme en témoignent les souvenirs de Fielding D. Tucker.
Les américains logeaient dans les bâtiments au fond de la cour, où ils avaient une cantine qui servait à nourrir les troupes de la poche de Colmar.
La propriété servait aussi de point de réparation pour les véhicules endommagés dans ces combats ; ils y avaient beaucoup de pièces de rechange et elles sont restées après le départ des troupes en février 1945.
Les soldats américains voulaient également s’installer entre les foudres sur des matelas et des sommiers que nous leur prêtions bien volontiers.
C’est là que j’ai découvert le chocolat, le ketchup et le chewing gum. Avant leur arrivée, on dormait sous les tonneaux. »

Pierre BOTT (1928) et Edouard BOTT (1930-2008), fils de Frédéric Paul reprennent le domaine ensemble. En 1953, Edouard quitte le domaine pour rejoindre sa tante et s’installer sur l’exploitation familiale de sa mère, à Beblenheim.
Pierre BOTT développe quant à lui la vente directe au caveau, dans les restaurants et à l’export (Allemagne et Suisse). Il part régulièrement livrer du vin dans les pays frontaliers.

Très investi et membre actif dans la viticulture et la vie politique de Ribeauvillé, il a été Président du Syndicat Viticole de Ribeauvillé pendant 30 ans, Président de la SAFER, Grand Maître de la confrérie Saint-Etienne en 1983 et a participé à 3 mandats de conseil municipal, dont un comme adjoint au Maire.
Tous ses investissements pour défendre l’intérêt des vignerons ont été décorés par l’insigne du Chevalier National de l’Ordre du Mérite Agricole en 1978 et Officier de l’Ordre du Mérite Agricole le 21 janvier 1985.

Très investi et membre actif dans la viticulture et la vie politique de Ribeauvillé, il a été Président du Syndicat Viticole de Ribeauvillé pendant 30 ans. Grand Maître de la confrérie Saint-Etienne en 1983, il a été élu Conseiller Municipal durant 3 mandats, dont un comme adjoint au Maire. Aujourd’hui, à 88 ans, Pierre BOTT vient au caveau de dégustation 2 fois par jour, où il s’adonne avec beaucoup de plaisir à prendre des nouvelles des clients.
Des années 1980 à nos jours… À la poursuite de l’excellence !

Après avoir fait ses études au Lycée viticole de Beaune, Laurent BOTT s’installe sur l’exploitation en 1978.
Il agrandit l’exploitation viticole et investit dans un caveau moderne, pouvant répondre à la demande oenotouristique.
Grand passionné de la gastronomie française et aimant le contact, Laurent BOTT développe davantage la vente dans la restauration et place les vins Bott Frères sur les plus belles tables.

Nicole Bott épouse Laurent en 1983, qui lui transmet toute sa passion et son savoir pour la viticulture. Elle devient une figure emblématique du domaine.
Ambitieuse, audacieuse et déterminée, Nicole sillonne le monde pour dynamiser les ventes. Les vins BOTT sont aujourd’hui présent dans plus de 29 pays.
Toujours à l’affut de nouvelles idées et perfectionniste, Nicole est sur tous les fronts.

Très investie dans la promotion des vins d’Alsace, elle est membre du comité du CIVA, et a été nommée « Madame œnotourisme » en 2016.
Elle a également reçu la médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mérite Agricole en 2015.

Découvrez quelques unes de nos plus anciennes étiquettes…

Save